Le Togo, 1er pays au monde où les femmes ont plus demandé des brevets pour leurs inventions

Avec 57,14% de femmes inventrices qui entreprennent des démarches pour protéger leurs inventions, le Togo a enregistré la plus forte proportion au monde, de 1998 à 2017. C’est ce que révèle une étude publiée par l’Office de la propriété intellectuelle du Royaume Uni.

Pour cette étude qui a pris en compte 120 pays au monde, l’institut a exploré les profils notamment le genre lors des demandes de brevets. 

Si globalement, les hommes dominent le domaine des inventions au regard des profils de ceux qui font à travers le monde des demandes de brevets, la proportion de femmes au Togo ayant demandé la protection de leurs inventions, bat tous les records.

Premier en Afrique devant l’Ouganda, dont 44, 55% de femmes ont été associées à des demandes de protection de leurs inventions, le Togo trône aussi dans le classement mondial.

Les Etats Unis et le Royaume Uni figurent en queue de classement, respectivement aux 110è et 120è rangs. 

Sur la période sous revue, aux États-Unis et au Royaume-Uni, la proportion de demandes de brevets émanant des femmes était respectivement de 10,04 et  de 9,44 %. Des statistiques pas plus flatteuses que la moyenne mondiale sur la dernière décennie. Plus récemment, l'année dernière, les femmes inventrices n'étaient associées qu'à 13,07 % des demandes de brevet mondiales.

0 Commentaire(s)

Commenter

Connexion requise pour commenter un article

Connexion
Inscription